KRISK8 AND SURF MOVIE

Dernière vidéo de mon petit Kristen, 8 ans, avec du Surf un peu, mais surtout du Skate sur sa mini préférée ! Forcément dans nos petites vagues bretonnes avec à vue de nez une cinquantaine de sessions dans l’année on ne progresse pas aussi vite qu’à faire du Skate 3 fois par semaine toute l’année … !

DSC05595 - Copie

Le goût de la combinaison humide, de notre vent d’ouest dominant et de l’eau froide commence à parler à mon fils après des débuts où ces différents obstacles ont compromis et compromettent encore parfois de bien nombreuses sessions ! Le surf pour les kids c’est certainement plus simple sous d’autres latitudes. En Bretagne, au-delà de former des surfeurs chevaliers de la vague parfaite, on forme sans doute des petits marins amoureux de la mer dans un environnement relativement préservé, c’est déjà bien cool !

22495989_366267740485668_7786929402726115467_o22528913_366267503819025_3098543080684000744_o

Transmettre une telle passion est un réel plaisir partagé ! Ride Life Family forever !!!

ERICEIRA POST CARD

IMG_5082

On cherchait une destination proche et pas trop froide en plein mois de février. Banco j’ai enlevé direct les chaussons et le local en SUP derrière moi ne s’est même pas posé la question d’enfiler ne serait ce qu’un shorty !

Ericeira est une petite ville paisible à une demi-heure de Lisbonne. Elle abrite pas moins de 7 spots World Class dans une des toutes premières World Surf Reserve. Dans le désordre : Cave, Backdoor, Ribeira d’Ilhas, Pedra Branca, Reef, Crazy Left, Coxos, …!

IMG_4914

Ribeira d’Ilhas est le spot accessible tous niveaux de la World Surf Reserve

Camp de base idéal donc pour surfer mais aussi pour découvrir la région, Lisbonne bien sûr mais aussi la magnifique cité d’époque Sintra. Avec des vols, voitures et appartements défiants toute concurrence en cette saison, ce petit surf trip contentera même les plus petits porte-monnaies ! Vol 60X4+ boardbag 100+ Opel Astra Break 88+Appartement spacieux petite vue mer 256 = 684 euros adjugé vendu !!!

IMG_4832 IMG_4841

Le château de Sintra et la tour de Belem à Lisbonne sont deux emblématiques monuments historiques de la région parmi tant d’autres !

IMG_4860IMG_4858

De bons maçons nos amis Portugais mais de bonnes générations de carreleurs aussi haha !!!

La houle ne fût pas assez consistante pour surfer tous les spots et en famille Ribeira d’Ilhas était l’endroit idéal pour surfer à tour de rôle et se poser sur la plage ou siroter un petit verre en terrasse. On a également apprécié le peu de monde à l’eau et l’ambiance relativement cool en cette saison d’hiver. Sortie du spot et des ballades culturelles, le skatepark du Boardrider Shop nous a permis de faire de bonnes sessions de Skate au sunset ou l’après-midi pendant que le petit vent thermique faisait légèrement vaciller le plan d’eau. Le top du top, vue sur la mer et la plage de Matadouro !

IMG_4881

Tiago Pirès à l’affiche, star et légende locale d’Ericeira. Ancien pensionnaire du World Tour et bon chargeur il a pu notamment développer  un surf solide sur ses home spots

IMG_4877IMG_4876IMG_4872IMG_4875Ericeira surplombe l’océan au-dessus du petit port de pêche. C’est une petite ville tranquille et charmante en basse saison qui doit sans nul doute laisser place à quelques soirées endiablées en plein été comme dans toutes les stations balnéaires de l’Atlantique !

IMG_4999 IMG_4986 IMG_5036

Pas grand monde au line-up … ! Glisse tranquille pour Claire sur de jolies vagues !

IMG_4947 IMG_5066Quelques bonnes sessions lors de ce petit trip sympathique !20170216_172945Le Surf à tour de rôle ça se fait bien à condition d’avoir une plage sympa et un petit truc à grignoter pas trop loin lorsque la session s’éternise… Sinon les kids peuvent perdre patience pour aller au Skatepark !

20170217_141200

Juste en face de la mer et avec la possibilité de boire un verre en terrasse, que demander de mieux !

IMG_4859

On y retournera c’est certain ! Peut-être en avion ou en voiture suivant la durée du séjour mais on refera un petit tour en tramway ça c’est sûr ! 

BOARDRIDING WINTER

Mon fils est définitivement dingue de planche à roulettes, ce qui n’est pas pour me déplaire ! Notre petit trip hivernal nous aura permis de découvrir le splendide Skatepark d’Ericeira au Portugal avec un joli pool et une aire de street bien Surf et cezrise sur le gâteau une vue imprenable sur l’océan. J’en profite pour remercier les locaux pour l’ambiance conviviale et bien relax. Special thanks à Clyve et Joran qui à plus de 50 ans démontrent chaque jour que le skate ce n’est pas que pour les gamins haha ! Rock’nroll attitude forever !

axial

Boneless

Dès notre retour, tout juste posé à l’aéroport de Mérignac, on est descendu rider dans la station de Cauterets, la plus enneigée de France cette année paraît-il (France Info!). C’est aussi une petite ville bien cool qui permet de flâner tranquille après de bonnes journées sur le cirque du Lys. Pour son premier séjour de Snowboard, Kristen s’est montré très vite à l’aise et ce fût un vrai bonheur de ne pas rester cloîtrer sur les pistes vertes et de pouvoir évoluer en famille sur tout le domaine sans attendre tous les 100 mètres, un régal inattendu !!!

Snapshot_0

En remontant en Bretagne, on n’a pas pu résisté à faire un stop express dans le quartier Darwin de Bordeaux pour découvrir le topissime park de La Brigade. Au passage, accueil très très cool de Seb Daurel l’une des figures emblématiques de la Vert Ramp en France. Et l’occasion pour Kristen de droper avec papa sa première Big !

Pour le Surf cet hiver, ce fût  beaucoup plus compliqué. En Bretagne pour les mini kids c’est beaucoup plus facile de surfer en été et là je ne vous apprend pas grand chose. On s’est fait tout juste 3 sessions de Surf “father and son” bien encagoulés. Sans doute également parce que Kristen n’est pour le moment pas un grand fan de la machine à laver à l’eau froide…!

IMG_5239 - Copie

Une chose est sûre, la nostalgie de ces bons moments de trip va vite laisser la place aux journées en tongs et au Surf sans chaussons. Et quelles que soient les conditions “Enjoy the board ride” est notre leitmotiv !

RIDE LIFE FAMILY !

Ride Life Family c’est un petit edit de fin d’année que j’ai monté avec des images prises du team Billon de temps en temps en 2016. Ce clip c’est aussi la joie consacrée de pouvoir enfin rider en famille sans personne sur la touche et de migrer de spot en spot et de pique nique en pique nique pendant la belle saison ! Depuis la Toussaint, l’hiver est déjà bien là pour le Skate comme pour le Surf et les enfants sont en “mode pause” tandis que les parents ne font pas mieux que s’entretenir au rythme des swells !

La grande nouveauté c’est quand même que ma femme, qui en avait un peu marre d’accompagner mon fils au Skatepark pendant que j’étais au boulot, s’est finalement décidée à se mettre au Skate et plutôt avec succès !!!

Pour le reste rien de neuf sous le soleil de Guidel où on espère toujours un nouveau park au béton bien hurlant dans les 3 prochaines années… Et pourquoi pas une WaveGarden pour surfer pendant que c’est flat ?!

FALL AND GO ON

Dernier edit de Kristen avec des images déjà  presque “has been” tant sa progression technique actuelle est constante avec régulièrement de nouveaux tricks sympa sur la mini locale. Avant c’était exclusivement “trop dingue de “se mettre des G d’adrénaline” en Skate”, mais passé 7 ans la dimension technique commence à prendre de l’importance pour tous les kids du Club. On est encore bien loin de la petite surdouée japonaise Sky Brown dont les vidéos font régulièrement le buzz mais le niveau monte !

La deuxième partie bonus est facultative, juste de quoi vous persuader que pour avancer dans n’importe quel pratique sportive il faut accepter de tomber et par la même occasion apprendre à tomber pour se faire le moins souvent de blessures. De ce point de vue, Kristen s’en sort pas mal avec un nombre de chutes assez impressionnantes (je ne les ai pas toutes mises…!) mais dans l’ensemble assez contrôlées entre roulades et glissades. La pratique du Judo me semble d’ailleurs vraiment intéressante pour maîtriser son corps dans l’espace tant il y a parfois quelques similitudes. D’expérience, les chutes les plus dangereuses sont parfois voir souvent les moins impressionnantes et peuvent être dû à un manque de concentration ou à de la fatigue le plus souvent en fin de session, parfois au début. Méditez bien cela pour rester à l’écoute de votre corps et ne pas faire le run ou la vague de trop… Bon ride !

MY FATHER LETS MYSELF GO

Je viens de monter cette petite vidéo de skate de cet hiver filmée vite fait lors d’un petit tour au streetpark de Nantes, d’une session père et fils bowl et street à Lanester et enfin d’un tour de roues sur la big du Hangar que je rêverais d’avoir dans mon jardin ou au moins dans la région de Lorient pour progresser dans cette discipline que je trouve incroyable de vitesse et de sensations ! Malheureusement, ce n’est pas en faisant deux fois par an qu’on peut espérer faire grand chose…

C’est un plaisir que j’attendais depuis longtemps, que de rider en compagnie de mon fils ! De “enfin” partager la session sans devoir être très présent, de ne plus être “contraint” de ne pas rider pour surveiller et même pousser et donc de juste regarder… ! Avec ça, je vais finir par retrouver mes jambes de 15 ans dans un sport que j’ai parfois laissé tombé de longs mois tant il demande de l’entraînement pour évoluer et se procurer un maximum de plaisir.

De son côté, Kristen savoure désormais le plaisir de rider seul, capable de pousser et de se mouvoir dans les parks à sa guise. Le freeride, la liberté à l’état pur, celle là même qui m’a fait me diriger pleinement vers les sports “sauvages” dit “auto-organisés” avec le Skate il y a plus de 25 ans !  Pas de contraintes, libre comme l’air ! Le choix des tricks, l’imagination à libre court, les trajectoires,… Les yeux commence à briller ! Mais avec un père passionné et même on pourrait dire déformé par l’enseignement du Surf et du Skate, il me dit souvent “Papa tu ne me donnes pas de conseils aujourd’hui je fais comme je veux !” . Et autant vous dire que ça me brûle souvent les lèvres haha !!!

Depuis peu, mon mini grom entrevoit les prémices de la glisse dans les corners du bowl sans faire de tricks, il se régale ! Il montre aussi un certain engagement que je tempère quand il faut. Sur le drop du bowl medium vert de Lanester sous surveillance je me mets une bonne montée d’adrénaline parce que le béton ce n’est ni de l’eau ni même le bois de la mini de Guidel Beach, c’est raide et ça peut faire mal. Kristen s’en sort plutôt bien avec la souplesse de son jeune âge sur quelques bonnes tôles dont une à visionner absolument …!

KRISTEN SWITCH SESSIONS 2015 !

Une petite compil Surf et Skate des sessions de Kristen en 2015. Une bonne demi année à se perfectionner en regular en Surf comme en Skate puis un nouveau questionnement sur son stance à la Toussaint lors d’un séjour de vacances à Biarrtiz. Tout petit, je le pensais goofy puis contrarié dans ses appuis pour tourner et faire des kick turns, je l’ai incité à se remettre en regular vers 4 ans pour ses “vrais débuts”. De plus, sa difficulté à pousser sur le plat en regular et cette tendance à pousser et rouler en goofy sur le flat commençait à le déranger. Alors à l’occasion de ces vacances sympa où on pouvait rider presque tous les jours, on a tout repris en goofy avec une adaptation rapide de Kristen. c’était réglé en une semaine ! Si ça paraît être son stance sans doute naturel en Skate, en Surf ses rares essais (pas souvent top en Bretagne le temps pour les minis groms…!) en Goofy n’ont pas été si évidents et un peu frustrant par moment même si il sait maintenant à peu près faire son take-off dans les deux sens. On verra cet été de quel côté revient le feeling ! L’engagement et la technique viennent surtout en pratiquant régulièrement mais ici en Bretagne ça fait 3 mois que l’eau est trop froide pour surfer et 3 mois qu’on n’a pas vu le soleil, qu’il pleut presque tous les jours et qu’il donc est difficile de skater dehors sur le park local… On aura peut-être un bel été pour se consoler !

ROCKYMAN RIO DE JANEIRO ADVENTURE CHALLENGE 2015

C’est avec grand plaisir que j’écris ce post aujourd’hui avec bien du retard. En effet, après une pause de quelques mois pour cause de gros travaux à la maison pour lesquels je me suis transformé successivement en menuisier, plaquiste et peintre,… je vais enfin pouvoir soufflé un peu et reprendre la plume ! Donc même si c’était début Novembre je m’étais dit que je ferais tout de même une petite rétrospective de cette semaine inoubliable !

cd1e82e5cc41af4e058431153988e1dcIMG_0248

Lorsqu’un ami m’appelle et me propose d’aller une petite semaine tous frais payés à Rio, ville organisatrice des jeux 2016 pour faire du Skate, du Surf, de la pirogue polynésienne et du trail en équipe je n’ai pas hésité longtemps ! (L’équipe : Julien Rancon Champion de France 2014 et vice 2015 Trail courte distante, Laurent Garnier et Guillaume Habouzit (Coachs), Patricia Lossouarn marathonienne (record à 2h37), DanBi pour vous servir, Simon Chasseloup (athlète VVTiste aux Championnats du Monde marathon) et Simon Gendronneau BMX (équipe de France jeunes puis niveau Europe)

7ed1b0a67017f22d99497074d4724962_D3_9312

Le départ de la pirogue, un des moments les plus intenses de cette grosse semaine sportive ! Le Corcovado, le téléphérique, les palmiers, juste épique ! Et heureusement pour nous un ciel nuageux !

d09612969402eb26ee1d53c928cf8fba_DSC7788

Ça va chauffer, ça va turbiner !!!

Le RockyMan (allusion aux Rocky mountains) est organisé par un brésilien fortuné propriétaire d’une grosse maison d’éditions qui détient notamment les magazines de Surf “Hardcore”, de sport outdoor “GoOutside” et de course à pied “Runner’s World” pour le Brésil. Il organise cet évènement depuis maintenant trois ans pour le plaisir et bien sûr pour la promotion de ses journaux. 20 équipes de 5 sur la ligne de départ avec du prize money dont 20000 reals à la clé pour les premiers, jusqu’à 4000 pour la 5ème équipe et 2000 par épreuves individuelles. 6 épreuves individuelles avec au programme cette année : BMX, VTT, Trail, marathon féminin, Surf et Skate. Le règlement de l’épreuve impose qu’un des équipiers doit participer à deux épreuves individuelles d’où ma participation en Surf et en Skate !

20151106_181115

Tout un programme, Barra de Tijuca  le spot de l’étape brésilienne WSL avec quelques bons clients au menu dont Simao Romao, le prometteur Matheus Faria et les Champions du monde de SUP Caio Vaz et le vétéran Champion du monde longboard 2007 Phil Rajman. Et puis globalement les brésiliens en Surf ne sont pas des manches …! Je finis 11ème sans avoir très bien surfé dans des conditions difficiles de 2m 2m50 qui tapent bien et ferment pas mal avec un vent side assez fort. Une première pour moi, l’assistance jet-ski, mémorable derrière un molosse de 100 Kg habitué du Billabong pro Rio qui fera décoller de la selle sur une bonne face bien rade ! Mais quel confort de passer la barre en jet haha ! Finalement mon seul Surf de la semaine tant notre planning sportif était chargé  mais sans aucun regret !

20151107_120125

La photo prise rapido de mon téléphone ne rend rien mais je vous le confirme : des conditions foireuses et bien musclées toute la journée de la compétition de Surf. Un bon souvenir tout de même !

Les organisateurs invitent chaque année 6 équipes étrangères pour dynamiser encore davantage l’event. Un de ses compagnons de trail de fous furieux longue distance, Laurent Garnier, (que je remercie au passage !!!), français installé à São Paulo présente donc une équipe française chaque année.

Bien logés dans le petit hôtel tranquille de Copacabana Hostel Sol, le programme fut chargé, intense en découverte et entraînement de pirogue notamment pour être prêt à en découdre 3 jours après notre arrivée. Notre coach Laurent nous a aussi permis de découvrir Rio à vitesse grand V tant les itinéraires sont complexes pour traverser la mégapole et tant les temps de parcours sont énormes avec les flux de circulation denses et continus.

20151105_131154

“Laisse pas traîner ton fils si tu veux pas qui glisse” A Rio Joey Starr ne croyait pas si bien dire ! Les bus et les taxis déboulent comme des malades. La priorité est clairement aux 4 roues ! Sur cette photo tout vous semble à l’arrêt mais il n’en ait rien… En ville tout comme sur leur périphérique où certains se baladent à pied sur la chaussée pour vous vendre quelques bricoles dans les ralentissements. C’est vraiment le périph parisien à la puissance1000 !

Assister au VTT et au BMX sur les pistes qui serviront pour JO fût incroyable avec la présence de quelques uns des meilleurs de la planète comme Renato Rezende 5ème mondial en BMX et d’une maîtrise impressionnante. Ce qui n’a pas effrayé notre bon vendéen qui finira 3ème et pas loin derrière la star locale. Les mecs se mettent de bons flys de 15 mètres !

12226936_10208152462869063_4655612418303720667_n-770x440

Simon vous présente en avant première la piste olympique BMX des prochains Jeux de Rio. Il y a encore un peu de boulot autour mais il paraît qu’au Brésil dans l’urgence et avec quelques billets bien placés ils arrivent toujours à l’heure…

c2980664ebdb1345273be83e71230b39_DSC7598

Training BMX pour Simon, 25% de pente, ça descend un peu non ? Vous croyez que ça va flyer ?!

20151107_143519

Simon à fond de cale sur le parcours VTT. Il y a encore quelques bons mouvements de terre à prévoir pour l’été prochain et accessoirement une ligne de métro juste entamée et à terminer dans les temps. Il est passé en trombe ma photo est donc prise trop tard après les marches rondins en épingle à cheveu… I’m a kook photographer !

aac397c2f0405ceb8e95c181c7986c57IMG_9881

Du Mc Twist, de l’Indy Flip back, du Miller Flip j’en passe et des meilleures dans le big bowl de Rio Sul. Avec notamment la présence de plusieurs finalistes du Big Air aux XGames.

3ef30850ffd1c3a3c6350eb51c42da18IMG_9777

Foginho le vainqueur de l’épreuve nous aura sorti des runs bien denses. Fat backside air sur le hip ! J’en ai pris plein les mirettes !!!

61d87e419aebf20fb032150e7717a8aeIMG_9757

Le pote du très connu Bob Burnquist, Rony Gomes en flip indy qui perdra connaissance suite à une violente chute sur la tête sur un grind très engagé et cela malgré le port du casque. Autant vous dire que j’ai été complètement surclassé dans cette discipline mais sans être ridicule c’est déjà ça !

1a6888f0942cb2a9356c8b23bd09a7b0IMG_1735

Rony bien sonné après sa chute en demi-finale. Y’a eu aussi une clavicule d’entrée de jeu dès les poules… Le skate c’est toujours un peu skate and destroy !

12194650_1258682780823814_877296963021022936_o

Julien bien rangé derrière Zach Miller l’un des boss mondiaux du trail longue distance. Il finira 4ème, la faute a une fin de parcours “hardcore climbing” qui lui aura moins convenu.

12186401_1258682427490516_4907597823831704495_o

Allez on sort les dossiers c’est cadeau ! le mec avec le tee shirt vert sur la tête et les lunettes la bouche ouverte c’est bien moi dans un état second haha ! Ça valait le coup, après deux entraînements on finit 3ème de la course à rien des deuxièmes face à des équipes brésiliennes bien au fait de cette discipline. Un vrai succès !

12186629_1258927610799331_2139990680922441662_o

Patricia HS au bout de sa vie pour aller franchir la ligne d’arrivée pour le Team ! So stoked ! On se fera gratter la deuxième place in extremis !

12193460_1258927450799347_3210613945295659041_n

Avant de cavaler dans les rues de Rio pour grimper le célèbre Pain de Sucre (un gros moment de solitude mentale puis la récompense du surplomb sur la baie de Rio et l’océan, complètement magique!!!) et après une bonne heure de pirogue au taquet dans le clapot mieux vaut reprendre des forces… Je croque donc la vie à pleine dents haha !

20151108_192526 “We’re finishers !” Les scandinaves l’emportent devant la nouvelle Z&lande. Les Etats Unis d’habitude intouchables victime d’un chavirage en pirogue et d’une crevaison en VVT finissent 4ème. Nous finissons 6ème de ce général par équipe, meilleure performance de l’équipe française engagée chaque année donc pas si mécontent du résultat. Restons philosophe, si ça aurait pu être mieux ça peut aussi toujours être moins bien…!

Ce qui ressort de l’esprit de ces “adventure challenges”, c’est le point commun de nous tous, athlètes au demeurant animés constamment par cette recherche fondamentale de dépassement de soi qui nous transcende et nous fait vibrer. Être capable au mental d’aller au bout de soi-même quelle que soit notre condition physique et quel que soit le parcours est le but ultime. Cet évènement restera ainsi l’une des plus grandes semaines sportives que j’ai vécu même si je n’ai surfé qu’une matinée haha !

Ça m’a surtout “ré ouvert” l’esprit qui a tendance à s’étriquer quand on macère un trop toujours dans le même milieu et cela m’a sevré pour quelques semaines de cette drogue qu’est le Surf. Je me suis même laissé imaginer entreprendre de nouveaux défis sportifs. Et même s’il n’en sera peut-être rien ça m’a fait le plus grand bien !

KRISTEN FIRST PART

IMG_1444Transmettre sa passion je crois que c’est viscéral. Je ne me suis jamais dit  que je voulais faire de mon fils un surfeur et il n’en sera peut-être pas un. Enfin, je l’ai peut-être pensé très fort parfois car quand on voit certains partager le Surf en famille ça donne quand même bien envie ! Et malgré ce souhait paradoxal de ne pas  trop l’influencer, je l’ai mis sur une planche dès que cela a été possible ! Progressivement bien sûr, dans des conditions d’été à marée basse quand j’étais disponible, c’est-à-dire pas souvent en pleine saison, et sinon sur son skate pour se défouler de temps en  temps après l’école. L’envie de transmettre ma passion à mes enfants prolonge dans ce partage mon plaisir pour les sensations de glisse. Kristen n’est d’ailleurs pas en reste pour ce qui est des sensations !

Être baigné dans un milieu depuis tout petit incite forcément les individus mais sans pour autant les contraindre d’autant que comme activité sous influence il y a pire, non ?! Et puis chez nous l’hiver est tellement long que cela laisse le temps pour s’ouvrir à d’autres activités et d’autres horizons ! Ici, avant 10 ans, on ne surfe pas toute l’année comme sous les tropiques. Pour l’hiver, on a le Skateboard comme excellent jeu de glisse et comme palliatif qui tombe sous le sens ! … lorsqu’il ne pleut pas… !

Bref, le temps passe tellement vite que nous garderons ce petit souvenir “father and son” ! C’est aussi ma première réalisation vidéo d’une piètre qualité certes mais il faut bien commencer un jour ! Petite dédicace à Émeric Kerlo de Altered Vision au passage pour toutes celles qu’il a pu me produire auparavant “just for the fun” !