THE NICE SPRING BALLAD !

C’est déjà le moment de ranger la cagoule et les gants au placard ! Rapidement les chaussons suivront et c’est dans cette ambiance de printemps que j’ai pu savourer une session tranquille à la maison !

Une faible brise offshore accompagna ce jour là une houle bien rangée et tombante qui me permis malgré tout d’attraper quelques tubes sur le reef bien à sec. Une lumière incroyable dans le tube avec les blocs de roche jaunâtres et brillants aux reflets de l’eau translucide.17758193_282418028870640_1387838460336505070_o Just after the gap, choose your line to cross the section

17807603_282418015537308_5413806318916815457_o Hang on to the wall on the dry reef ! Shallow waves, sunny weather and low wind for a perfect day at home !!!17545471_282418602203916_8273691782693717935_o  Nice green vision under the lip !17834346_282415485537561_9150835726095227529_o Ballad top turn 17758434_282418668870576_8433675221824472762_o 17833983_282418738870569_3303552974917539374_o 17760936_282418782203898_2292514935850265380_o

17807285_282418835537226_1708051004175536018_o Take speed on a small one to cross the section ?

Merci à Yves N’Diaye toujours là à checker les spots pour le plaisir des yeux et qui a pu profiter ce jour là de la  petite ballade printanière !

 

THANKS SMITH OPTICS TO PROTECT MY EYES SINCE FOR SO LONG IN MY LIFE OF BEACH !

20160707_101213Stand Up Time !!! C’est chouette le soleil, c’est magique la réverbération, c’est le bonheur le beau temps mais n’oubliez pas de sortir couverts !

Ça fait déjà 15 ans que je porte fièrement les montures de la marque américaine connue et reconnue dans tous les sports Outdoor. C’est suite à la rencontre de Laurent Claude Perez, opticien (mais aussi windsurfeur et surfeur !) de Guidel puis à Belz  qui accepta de me supporter d’abord avec son enseigne. Laurent Claude aime le caractère de la marque et son rapport qualité/look et décide de la faire connaître dans la région. Il la vend encore aujourd’hui dans sa boutique de Belz(56).

IMG_2798

Pour donner des cours de Surf à longueur de journée ou se balader constamment dehors, les binocles de soleil me sont d’une grande utilité…!

Grâce à lui je fus en connexion direct avec la marque Smith Optics dirigé pour la France à l’époque par Sylvain Faivre qui m’intégra rapidement dans le team.

chp_bzh_open_2013_082

A chaque fois un plaisir de renvoyer l’ascenseur !

Smith est une marque incontournable à la montagne (où même en Europe la marque américaine s’exporte très bien) et exporte également ses lunettes de soleil sur les toutes les plages du monde ! Smith c’est quand même la marque, qui lança (entre autres innovations) sur le marché le masque « Double Lense » pour ne plus subir la buée sur les pistes de ski… !

_SCN0683

Snowboard time, paysage de dingue sur les sommets, on en prend plein les mirettes. Du tout confort les masques Smith !

Pour ce qui me concerne, je traîne sur tellement de spots et de compétitions depuis toutes ces années que ce fût et c’est encore une chance et un réel confort d’être régulièrement équipé en protège yeux ! J’ai fait ensuite de l’enseignement du Surf et du Skate mon métier et le soutien de Smith m’est donc depuis si longtemps du plus grand intérêt pour ne pas me laisser brûler la rétine par l’astre solaire !

Et cette année, le soleil est enfin là même en Bretagne hahaha, alors n’oubliez pas de vous équiper et accessoirement soignez votre look ! Si vous êtes par chez moi, vous trouverez Smith chez les meilleurs revendeurs optique :

  • Atol les opticiens à Guidel  tèl : 02 97 02 72 95
  • Optique de La Ria à Belz tèl : 02 97 55 22 57 www.optiquedelaria.fr

Pour tout savoir sur Smith :  http://www.smithoptics.com/fr/

11004566_1526726920885398_148278446095207618_o

Big thanks à Arnaud Guérin, mon team manager, pour m’avoir renouveler sa confiance depuis si longtemps et à Sylvain Faivre pour m’avoir soutenu dès le début. Enjoy the ride les mecs !

50 NUANCES DE KAOLINS

10548885_888997204483937_2726771805537021930_oAujourd’hui, elle est belle et de bonne humeur

Pour reprendre l’expression cinématographique à la mode, la droite des gros câlins comme disent certains a des humeurs volages. Sans être expert en océanographie ou courantologie, je peux vous dire que le spot bouge et la vague est changeante pour nous proposer à chaque fois un moment inédit. La session de la veille, un poil plus gros, ne permettait que quelques hooks et quelques visières hasardeuses et tout de même de bons drops malgré les clapets soufflants toujours aussi violents. Hé oui on se rince l’œil en passant ! Souvent absente et taciturne la belle a pourtant un caractère bien trempé. La dalle ne bronche pas et vous attend à la moindre gourmandise ou écart de comportement. Attention de ne pas trop jouer avec la coquine après le bottom : Quand elle vous prend elle vous rince froidement…

10960443_10202864278802448_8371244611934960854_o

Beau temps et vague radieuse

Après quatre heures de surf tranquille dans de belles vagues sur ce spot, deux roustes valaient mieux qu’une pour me ramener à la raison et mettre un terme à une session sans fin. J’en ai donc fait la bonne expérience !

10960161_10206158673345284_3212449310724629139_o

Après quatre heures de ces jolis petits barrels, j’ai dû gentiment payer l’addition…

«Il ne faut pas abuser des bonnes choses, il va être temps de rentrer à la maison » m’a-t-elle susurré à l’oreille. Le premier avertissement ne m’a pas convaincu de tourner les talons avec ce premier raclage de dos juste assez tonique, comprimé contre la dalle puis traîné dessus. « La combi ? » ; « Non rien » ; « bizarre quand même ça chatouille… » Allez c’est reparti pour un tour y’a encore de quoi consommer ! « Où là là celle-là pas sûr que ça passe, merde je ne tombe pas au bon endroit … » Enfin !!! Il était temps ! J’allais pouvoir faire demi-tour et rejoindre les miens. Cette deuxième correction m’en avait convaincu. Ce double aller-retour sous l’eau fut un mauvais moment à passer sans conséquence bien sûr mais avec quelques mauvaises idées qui vous traversent l’esprit. Il y eut pour moi un passage sur le ventre traîné sur le bout des doigts (heureusement y’avait pas de moules sur le caillou à cet endroit, elles doivent peut-être avoir du mal à rester accrocher) puis un rebond claqué douloureux désagréable sur le bas du dos. Fatigué, courbaturé ou écœuré, cette bonne sanction me poussa gentiment vers la sortie … Certains surfeurs sont-ils sadomaso ? Oui mais moi pas !

20150217_173027

C’est pas méchant mais cela rappelle que sous le spot les blocs vous attendent …

Reste une énigme. Pour cette deuxième boîte, là encore seul mon dos s’en souvient. La combi est nickel, merci XCEL et les 5mm de matelas ! Comment est-ce possible d’imprimer des griffures à travers sans griffer la combi ??? Si un technicien physicien à la réponse il me fait signe ça m’intéresse de savoir. Je n’imagine même pas la sentence en boardshort… !

10834916_10206158678465412_1577895961190568973_o

Quand elle est en trans, les sets s’enchaînent et plus rien ne vous arrête…

Petit conseil en passant, mettez une cagoule ce n’est pas vraiment sexy mais ça peut rendre service en cas de rayage de tête et ça permet surtout de rester des heures dans le froid. On l’a constaté avec amusement lors de cette session où tous les cagoulés ont eu le meilleur temps de surf sans compter les minutes… Après si vous aimez vous faire flageoler par le vent d’est tout l’hiver ça vous regarde et puis ça en fera plus pour les autres !

10974721_1526517734239650_5180625057476582505_o

Ce magnifique bloc en dit long sur les dessous de la belle…!

Merci à Juju Le Prévost, Benoît Merle, Cédric Gourio et Mathias Livet pour les photos

LA SESSION A 15 BALLES !

10814049_10152905640619656_723474775_oHoule pas parfaite mais joli glassy du matin en petit comité ; On ne va quand même pas pleurer même à 50 cents la vague, on est mieux qu’au wavegarden !

Bien qu’ayant l’océan devant mes yeux presque toute la journée, je consulte les prévisions 5 à 6 fois par jour. C’est peut-être une maladie ?! Mais non c’est juste histoire d’anticiper sur les prochaines sessions, les prochains bons timings sachant que chez nous si on avait un automne basco-landais ça se saurait ! Alors je me donne du rêve toutes les trois heures avec les réactualisations des différents modèles météo en faisant des plans sur la comète et avec les potes bien souvent d’ailleurs …! Y’a pas de mal à se faire du bien mais on se fait quand même un peu de mal parfois tant le résultat n’est souvent pas à la hauteur de nos espérances…

10807477_10152905749244656_1891783885_oPour celle-là je signe tout de suite le contrat de la baby-sitter !

Et quand vous êtes coincé par l’engagement bénévole de votre femme dans un évènement en plein dimanche vous ragez mais il vous est tout de même possible de prévoir bien à l’avance…

Prèvs à sept jours : Tiens de la houle le week-end prochain… Prèvs à trois jours : Plus de trois mètres de houle, 14 secondes, vent nul faible NNW, marée haute 12h07, ça se précise. Bon je réserve : “Agathe 10h30-12h30 ça te va ?” “Oui pas de problème” “Ok nickel !” J’espère que je vais pas mettre 15 balles en l’air, bah au pire j’irai à l’eau ! Prèvs à 24 heures : Vent 10-15 noeuds NW, mince c’est peut-être mort cette affaire là… Trop tard pour décommander on verra bien.

10294999_921938634484843_3079594338013611381_oArrivé en milieu de matinée, je constate à ma plus grande joie que le vent est nul et qu’il n’y a qu’un copain au peak ???

Surprise surprise ! Je suis tout de même interloqué ? Tiens donc certains cuvent-ils leur vin ? D’autres n’avaient-ils pas la foi dans ces prévisions quelques peu hésitantes?  Ont-ils regardé la finale d’Haleiwa à 3h00 du mat ? Certes, ce n’est pas le jour de l’année mais quand on sait à quel point ça peut-être souvent embouteillé  pour pas mieux ! Alors là un dimanche ???

IMG_0930Bon bah on va pas s’en laisser compter, une pièce dans la machine et c’est parti ! Certains boivent des coups en terrasse moi je préfère me prendre des mousses à l’eau, enfin y’a aussi moyen de faire les deux, faut juste gérer le budget !

Deux heures et 15 balles plus tard, je n’ai vraiment pas eu de remords ! D’ailleurs mes kids se sont bien amusés eux aussi, et morale de l’histoire, si tant est qu’il y ait besoin d’en avoir une : Il n’y a pas de quoi se culpabiliser de faire garder ses petits pour prendre un peu de bon temps, au contraire !!! A refaire et merci Agathe pour ta disponibilité ! Spéciale dédicace à son frère Augustin Graignic actuellement en ballade australienne chez nos amis Vincent et Kate de SurfCoachingCamps ! Cette lecture devrait le faire un peu sourire, enfin je l’espère …!

Retrouvez mes sites favoris de prévision dans mes liens. Merci pour les clichés à Juju de “Foteau” http://foteau.tumblr.com/ et Crousti de “Surf et Boogie côte guidéloise” https://www.facebook.com/surfandboogie?fref=ts